Disques

Fragments

12 euros

Date de sortie le 1 juillet 2014

Ce disque est le résultat d’une promesse faite par deux jeunes musiciennes au sein d’une aventu-re artistique unique et passionnante.

Une aventure qui débute en avril 2009, lorsque dans une salle de concert japonaise, le Sapporo Concert Hall, l’organiste Cindy Castillo qui y est alors en résidence invite sa partenaire de prédilec-tion, la chanteuse Aurélie Franck pour créer le premier cahier des Notizen-Fragmente de Claude Ledoux, une oeuvre spécialement composé pour elles sur des textes de jeunesse de Rainer Maria Rilke: Notes sur la mélodie des choses.
Lors de ce concert, l’alchimie orgue & voix dont on connaît les vertus enchanteresses, se trouve tout à coup magnifiée par l’écriture sensuelle de cette « oeuvre sur mesure » qui épouse si bien la personnalité artistique de ce duo ; l’émotion est vive…
A l’issue de ce concert, les artistes se promettent de poursuivre cette aventure privilégiée: l’interprétation d’oeuvres suscitées par elles et composées pour elles.

C’est ainsi qu’en mars 2012, elles entraînent le compositeur Jean-Pierre Deleuze dans l’écriture d’un nouveau cycle pour orgue & voix, dans le cadre d’un concert Anges (& Démons) que leur offre le festival Ars Musica. Ce sera Voici l’absence - Cinq déplorations en antiphonie, une oeuvre qui, à travers des textes de Baschô, Jacques Crickillon et Henri de Montherlant, propose une musique poétique d’une grande humanité. L’alchimie opère à nouveau, l’émotion est au rendez-vous.
Promesse est alors faite de voyager encore plus loin dans cette aventure, grâce à l’enregistrement d’un disque qui présenterait ces deux oeuvres déjà composées pour ce duo qui mène avec sensi-bilité cette réunion de la voix humaine et du souffle de l’orgue dans des pièces d’aujourd’hui.

Voici donc le résultat de cette promesse, voici ce disque qui réunit les Notizen-Fragmente de Claude Ledoux complétées pour l’occasion de leur deuxième cahier, et Voici l’absence - Cinq Dé-plorations en antiphonie de Jean-Pierre Deleuze. Un disque qui a été porté par de nombreux es-prits artistiques allant des poètes des textes choisis à Jean Guillou, concepteur de l’orgue Kleuker du Chant d’oiseau. En passant par les personnages qui ont entouré ce projet, Lise Bruyneel et son oeil à l’écoute; Isabelle Françaix et ses photographies pleines d’âme; Jacques De Decker et sa magnifique traduction anglaise du poème Lethamorphos XXI; Claude Ledoux et Jean-Pierre De-leuze, et leur amitié créatrice; Jarek Frankowski et son bel ouvrage de prise de son; Mathias Le-comte et sa bienveillante assistance; Bruno Procopio et sa foi dans les projets utopiques; les fon-dations de Lacour et de la Vocation, et leur soutien indéfectible aux jeunes artistes; et bien d’autres encore.

C’est grâce à tout ceci que nous pouvons aujourd’hui vous offrir ce rêve sonore, ce disque qui, nous l’espérons, sera l’étape qui permette à cette aventure de se poursuivre encore plus loin ...

Également disponible en vente numérique :

Itunes

Qobuz