Disques

Outre-Mers

12 euros

Le jeune Marcos Portugal a écrit l'une des œuvres les plus jouées du Nouveau Monde.

Ce disque fête le 250ème anniversaire de la naissance du plus grand compositeur luso-brésilien, Marcos António Portugal (né le 24.03.1762 à Lisbonne, mort à Rio de Janeiro, le 17.02.1830), connu plus tard sous le nom de Marco Portogallo, chainon manquant entre Mozart et Rossini. Il  laissa une empreinte durable et significative à la fois en Europe et en Amérique du Sud (Brésil). Il fut le compositeur le plus célèbre que le Brésil ou le Portugal aient jamais connu. Il devait sa renommée internationale à ses opéras, et surtout à ses opéras comiques ; au Portugal et au Brésil en revanche, ce fut surtout sa musique sacrée qui toucha le cœur des gens, et qui resta longtemps au répertoire des églises.

Missa Grande de Marcos Portugal, est une partition commandée par la famille royale portugaise pour les festivités dédiées à Sainte-Barbe.

Cet enregistrement a été réalisé pendant et avec le concours de la Semana de Música Religiosa de Cuenca de 2012, réunissant le chœur l’Échelle (dont c’est le premier enregistrement) dirigé par Bruno Procopio et Charles Barbier (pour Quetzal, de la compositrice Caroline Marçot et les plains-chants). L’orgue conçu par Juan de la Orden, le plus important orgue de la période classique restauré en Espagne, est joué par Olivier Houette, concertiste international et professeur au Conservatoire de Paris (CNSMDP).

Bruno Procopio est un défenseur averti de la musique luso-brésilienne, et chef invité de prestigieuses formations (Simón Bolívar Symphony Orchestra of Venezuela, Orquestra Sinfônica Brasileira à l'Opéra de Rio de Janeiro, Orchestre de l'Opéra de Manaus entre autres).

L'exigence dans une variété de répertoires caractérise le travail de Charles Barbier. Il mène une carrière internationale de sopraniste et, après avoir eu le poste de chef assistant à l'Opéra National de Finlande, il a dirigé de nombreux ensembles de ce pays. Il fera cette saison ses débuts avec le Chœur National d'Hommes d'Estonie et l'Orchestre d'Auvergne.

Le label Paraty, défend depuis ses débuts la résurrection de l'œuvre de Marcos Portugal et a été le premier à l’enregistrer sur instruments d’époque. Le label a édité en 2008, ses  Matinas do Natal, perle de ferveur sacrée (2 cd Paraty).

Missa Grande - Marcos Portugal
Quetzal (2002) - Caroline Marçot (1974)
Intento 7 et 4 - Melchor López