Disques

Rondos & Bagatelles

12 euros

Récompense : 5 DIAPASONS

Nouvelle Vidéo : Classique News


Cet enregistrement a été réalisé sur un pianoforte original construit par un facteur anonyme à la fin du XVIII siècle en Allemagne du Sud et restauré par Christopher Clarke, un de plus important facteur et restaurateur de pianoforte. Cet instrument montre la finesse de la facture du pianoforte de l’école germanique, construit avec une « prell-mécanique ».

Les œuvres, choisies après avoir étudié les possibilités techniques de l’instrument, reflètent la vivacité et la fugue juvénile du compositeur, un répertoire très judicieux pour le premier disque de l’artiste.

L'enregistrement de ce programme représente la concrétisation d'un travail approfondi au niveau de l'exécution des œuvres mais aussi dans la recherche d'une sonorité rattachée à l'époque dans laquelle le compositeur les a créées.

En dehors de ses grandes sonates et variations pour piano, régulièrement interprétées, revisitées, commentées et analysées, Beethoven a laissé un grand nombre de pièces plus modestes, peu connues pour certaines, éloignées de ses généreuses véhémences mais souvent pleines de fraîcheur et de spontanéité. Leur attachait-il de l’importance ou les composa-t-il pour son seul plaisir ? Il n’a en tout cas pas toujours pris le temps de leur attribuer un numéro d’opus. Il y a beaucoup de spontanéité dans ces œuvres qui ne sont pas des pages mineures, mais des compositions qui, pour la plupart témoignent des indiscutables dons mélodiques et du génie d’improvisateur de leur auteur, reconnu par tous ceux qui eurent le bonheur de l’entendre improviser.

Également disponible en numérique :

Natalia Valentin, Beethoven, Rondos & Bagatelles

Itunes

Emusic

Amazon

Virgin Mega