Artistes

Les Lunaisiens

Isabelle Druet, mezzo-soprano
Jean-François Novelli, ténor
Arnaud Marzorati, baryton
Yves Rechteiner,
Antoine Bitran, orgue de barbarie

Lunaisiens… ?
D’une phrase simple mais pas banale, puisqu’elle est de Raymond Queneau, nous avons fait notre engagement et le nom de notre ensemble…

Quelle est-elle ?
« Les Lunaisiens sont les habitants de la Lune… »
Qu’à cela ne tienne ; nous sous sommes emparés de cette définition incontournable, belle et ludique pour définir et revendiquer les artistes que nous voulons être. Des lunaisiens…

Notre Credo : rencontrer, par la musique et les mots (puisque nous sommes des chanteurs de mots) les créations multiples qui foisonnent dans le répertoire musical ; ouvrir les frontières des époques et rayonner tant sur un madrigal de Gesualdo que sur une pirouette d’Offenbach, sur un choral de Bach, ou des chansons de Béranger.

Certes les Lunaisiens sont de grands rêveurs, puisqu’ils rêvent de la « musique des sphères », tel Pythagore…mais c’est en partant du rêve que les hommes ont fini par marcher sur la Lune.

Déjà de nombreux festivals et institutions ont accompagné cet ensemble dans leur apprentissage de rêve musical. On pourra citer l’Opéra Comique de Paris, la Cité de la musique, le Festival d’Utrecht, le Centre de musique baroque de Versailles, le Palazetto Bru Zane de Venise, les festival de Pontoise, de Prague, d’Ile de France, le Conservatoire de Genève, la région Picardie, etc.

Les Lunaisiens ont enregistré à ce jour 3 disques :
Le premier est une redécouverte de Cantates profanes de Jean-Baptiste Stuck.
Les 2 disques suivants sont une réflexion sur « l’histoire en chansons » :
France 1789 est une « révolte en musique » sur le thème de la « Révolution française » et Chant de gloire ou cris de mort traite des 3 grandes révolutions en France au 19em siècle.

Disques de Les Lunaisiens

  • Révolutions
    Les Lunaisiens
    Amédée de Beaupan, Pierre Dupont, Chopin, Verdi, Saint-Saëns, Antoine Renaud, Offenbach

    + En savoir plus

    12 euros