Artistes

La Camera delle Lacrime

La Camera delle Lacrime

Réunis autour de Bruno Bonhoure et de Khaï-dong Luong, les artistes de ctte compagnie fondée en 2004 s'engagent pour la valorisation et la redécouverte des œuvres patrimoniales tout en y insufflant une démarche de création dans le choix de leur interprétation.
Avec le concours de spécialistes et universitaires qui évoluent en périphérie de la formation, La Camera delle Lacrime propose des spectacles ayant pour fondement une source historique et cherche à rendre la musique de répertoire plus intelligible grâce à la réalisation d'un travail dramaturgique.
Nous avons choisi le nom de l'ensemble en hommahe à dante Alighieri, poète et ami des troubadours, qui parle de cette « chambre des larmes » comme d'un lieu où il va surmonter sa désolation et se ressourcer pour en sortir empreint d'une énergie nouvelle.


Bruno Bonhoure – Direction musicale, chant soliste, bombo leguëro

Né à Aurillac en 1971, Bruno Bonhoure porte en lui l'héritage des chants et des histoires qui rythmaient la vie quotidienne des paysans de la Haute-Auvergne. Se consacrant d'abord à l'Histoire des Arts, sa nécessité et son désir de la scène le conduisent à Paris.
Comparé au "bildung" par Carlo Ossola (Professeur au Collège de France) ou à Giovanna Marini par Lionel Esparza (France Musique), la qualité vocale, la présence scénique et la personnalité de Bruno Bonhoure en font l'un des ténors français les plus attachants.
Directeur musical de l'ensemble, ce musicien valorise la langue occitane au travers de spectacles pluridisciplinaires. Ses créations offrent une nouvelle lecture de ces répertoires musicaux historiques et ont été saluées par l'Académie des Arts, Lettres, et Sciences de Languedoc.


Khaï-dong Luong – Mise en scène, scénographie, co-conception artistique

Né au Cambodge en 1971, Khaï-dong Luong est arrivé en France après avoir fui les khmers rouges. Diplômé de l'Agrégation de mathématiques et d'un Master en études cinématographiques, son idée directrice est de proposer une alternative à ce qui est pré-établi. Il restructure ainsi les formats habituels et bouscule les conventions pour surprendre et créer. Sa vision contemporaine de l'interprétation des répertoires de musiques anciennes l'emmène à considérer de nouveaux modes de transmission, à l'image du spectacle participatif autour du Livre Vermeil de Montserrat.
Artiste protéiforme, il a co-écrit à Chicago le documentaire "Someplace Else" sélectionné sur les festivals de Los Angeles, New York, Chicago, ainsi qu'une série de films d'animation sélectionnée au Festival d'Annecy.

Disques de La Camera delle Lacrime

  • Le Livre Vermeil de Montserrat
    La Camera delle Lacrime
    anonyme

    + En savoir plus

    12 euros

La Camera delle Lacrime chez YouTube